Bienvenue sur le site de l’association alliances internationales Belgique

Un bénéficiaire unique, un objectif raisonnable…

L’Association Alliances Internationales – Belgique (AAIB) rassemble des personnes engagées dans le soutien logistique et pédagogique d’un hôpital situé dans un endroit reculé de la République Démocratique du Congo (RDC) géré par la Communauté des Béatitudes:  l’Hôpital Général de Référence de Kabinda. 

Notre objectif est de mener, sur demande de la direction de l’hôpital, des actions qui consistent pour l’essentiel en l’organisation de « missions de compétences » de volontaires bénévoles et l’envoi de matériel hospitalier approprié depuis la Belgique.

L’association a le statut d’une ASBL de droit belge.

Voir la rubrique “Qui sommes-nous?”

  Présentation-rapide-AAIB.pps


⇒ Le  projet AHK: présentation

Roland Hensens a présenté le projet AHK lors d’une réunion d’information le 17.11.2017.
Voir la présentation AHK 2O17 Collège Saint-Augustin GerpinNES


 

 

 

 

Roland et Hilde sont rentrés à bon port après leur mission de 5 semaines à Kabinda. Vous pourrez lire prochainement le rapport de cette fructueuse mission sur ce site

⇒ mission AHK en cours du 10 septembre au 18 octobre 2018

Lundi 10 octobre , Roland Hensens et Hilde De Bie se sont envolés pour Kabinda via Addis-Abbeba.  Les buts de cette 3ème mission de réalisation AHK sont nombreux, variés et indispensables à l’amélioration des capacités de l’hôpital :

  • installation du Poupinel (acheté grâce à la générosité de la Province de Namur) ainsi que d’un grand autoclave pour la stérilisation centrale,
  • reconstruction complète de la distribution/protection en cabine électrique,
  • installation d’un mat paratonnerre,
  • amélioration générale du laboratoire clinique et implantation du dépistage     de la drépanocytose par électrophorèse. (voir ci-dessous “distinction”) 
  •   etc.                                                                                                                                                              
Roland
Hilde

Nous leur souhaitons une excellente mission, indemne de tout souci, efficace et bénéfique pour la santé de la population locale ainsi qu’un bon retour en Belgique la 18 octobre.       


♥ Tout récent: Une lecture qui va vous donner du peps!

Rapport de la mission de Kinésithérapie et de Médecine du mouvement du 27 mai au 24 juin 2018 à lHGR de Kabinda (Marie-Claire et Monika)

Les premiers pas de Louis entre les mains de Marie-Claire

Juin 2018


• UN GRAND PROGRES DANS L’HYGIENE HOSPITALIERE

Merci à la Province de Namur.

Le Collège provincial de Namur a accordé le 15 mars dernier un subside de 6.000 € à AAI-B pour l’achat devenu indispensable d’un stérilisateur à air chaud. Cet appareil qui porte le joli nom de Poupinel sera installé par Roland, notre ingénieur, lors de sa prochaine mission en automne. La sécurité des patients de l’HGR de Kabinda sera grandement augmentée grâce à ce subside attribué à un projet de coopération internationale

Merci aux Namurois!


Distinction!

AAI, laureate de la fondation pierre fabre

Le 18 avril 2018, l’Association Alliances Internationales a été lauréate de la Fondation Pierre Fabre, laboratoire pharmaceutique important de la région Occitanie. Le prix d’un montant de 10.200 € est affecté à l’achat d’un matériel spécifique pour l’hôpital de Kabinda destiné au dépistage de la drépanocytose, une affection sanguine génétique entrainant de graves complications  et dont l’espérance de vie est d’une vingtaine d’années pour les personnes atteintes. Cet équipement sera installé lors de la prochaine mission AHK en octobre 1018 durant laquelle la formation du personnel qui aura à l’utiiser sera également assurée.

Le prix  a été remis à Lavaur, siège de la Fondation où une présentation sur le sujet a été effectuée par Roland Hennsens, concepteur du projet avec Hilde De Bie. Voir cette présentation en cliquant ci-dessous:

DEPISTAGE DE LA DREPANOCYTOSE

Présentation du projet “Dépistage de la Drépanocytose” par Roland Hensens au siège de la Fondation Pierre Favre à Lavaur (Tarn) le 18 avril 2018

♦ Mai 2018: un container rempli d’espoir et de… technologie!

Le  container embarquant le matériel AHK depuis Anvers en mai dernier est bien arrivé à destination à Kabinda. Ce matériel sera mis en oeuvre par la mission actuelle ( Voir plus haut: Nouvelle mission AHK du 10 septembre au 18 octobre 2018)

  • un nouveau Poupinel 2 portes triphasé 220L pour la stérilisation centrale.-
  • un nouvel autoclave triphasé 150L pour la stérilisation centrale, avec tambours adaptés.
  • du matériel électrique pour une reconstruction complète (redesign) de la distribution/protection en cabine électrique.
  • du matériel électrique pour le placement d’un mat paratonnerre et d’une équipotentielle enterrée 35mm² protégeant la zone maternité et pour installer une protection/distribution sécurisée “foudre” pour la maternité.
  • de quoi poursuivre l’amélioration générale du laboratoire clinique et y implanter le dépistage de la drépanocytose par électrophorèse.
  •  etc.

L’environnement à Kabinda

 La ville de Kabinda (environ 80.000 habitants) est située au centre de la République Démocratique du Congo (RDC) , à 150 km à l’Est de Mbuji-Mayi, la capitale économique régionale. Kabinda est un des districts le plus touché par la guerre civile congolais. Ce fut déjà le cas entre 1999 et 2002, … avec la crainte d’un nouvel épisode de violence actuellement…

Anciennement dans le Kasaï Oriental, Kabinda est, depuis le nouveau découpage territorial de la RDC, le chef-lieu de la province du Lomami (2.049.000 habitants).

La province de la Lomami

Kabinda est accessible depuis Kinshasa par avion jusqu’à Mbuji-Mayi (départs presque quotidiens, 1h30 de vol) puis  par une « piste » (la Nationale 2 !) pour  véhicules 4 x 4 dont les 160 Km nécessitent  de 5 à 24 heures de parcours, selon la saison… c’est une ville enclavée et isolée. Ceci explique en partie le sous-développement de la région et la famine qui peut cruellement frapper certains villages. En ce début de XXIème siècle, le problème n’est pas vraiment résolu, des enfants meurent toujours de malnutrition aigüe.

Les enfants de la cité de Kabinda
Alerte malnutrition. Décembre 2017

La source, lieu de vie, si loin de la cité…

L’hôpital St Camille de Kabinda

Un hôpital enclavé au milieu de la RDC…

L’Hôpital St Camille est l’Hôpital Général de Référence – c’est-à-dire le seul hôpital réellement opérationnel – de la Zone de Santé de Kabinda qui couvre 28 000 km2 (quasi la surface de la Belgique) et compte 217 000 habitants.

Fondé par les Belges en 1959, son état s’était considérablement dégradé depuis l’Indépendance. En 1983, sa gestion a été déléguée par l’Etat (Ministère de la Santé) au Diocèse de Kabinda, lequel a confié cette tâche à la Communauté des Béatitudes, avec l’appui de l’Association Alliances Internationales.

La salle d’attente des consultations ornée de fresques illustrant la vie de Saint-Camille de Lellis

Avec seulement 215 lits, l’hôpital demeure largement saturé : taux d’occupation de 150% en pédiatrie et presque 100% dans les autres services. Actuellement un médecin expatrié appartenant à la communauté des Béatitudes y travaille ainsi que 6 médecins et 100 infirmier(e)s congolais.

Je vais m’endormir…
et au réveil, mes pieds bots seront redressés

Un deuxième médecin de la communauté a également ouvert un centre médical ophtalmologique à Mbuji-Mayi, il y consacre une grande partie de son temps, en alternance avec le suivi de certains projets à Kabinda et des missions médicales dans des villages isolés.

Grâce à une gestion rigoureuse et la recherche de soutien financier de fonds européens, de programmes de coopération internationales, d’ONG de développement (dont l’Unicef), l’hôpital présente une situation financière plus qu’honorable (rapport consultable auprès d’AAI-B)