Qui sommes-nous ?

Il convient, avant de parler de AAI-Belgique et de son action, d’évoquer l’hôpital et le réseau qui le soutient.


L’Hôpital Général de Référence (HGR) Saint-Camille

En août 1981, la Communauté des Béatitudes, établie dans le midi de la France, reçoit la visite de la supérieure des Clarisses de Kabinda, mandatée par son évêque pour trouver une communauté religieuse qui accepterait de prendre en charge l’hôpital fondé par les belges en 1959. Fortement dégradé depuis l’indépendance du pays, il avait été confié, en 1981, au Diocèse de Kabinda par le Ministère de la Santé.

Cet appel déroutant bouleverse les responsables de la communauté  … et dès la fin de la journée, une équipe de volontaires, comprenant trois médecins, est constituée !
La fondation démarre en 1982 : un vrai plongeon dans la confiance, car certains sont partis avec de jeunes enfants… et l’hôpital était laissé à l’abandon, privé d’eau, d’électricité, d’équipements, … les locaux étaient essentiellement occupés par des chèvres vagabondes.

Les débuts

Aujourd’hui (en 2017), après plus de 35 années ininterrompues d’efforts et de don de soi, l’Hôpital de Kabinda est devenu un lieu de soins efficaces, de vie, d’échanges, de formation et de convivialité. Il dessert une région particulièrement pauvre, enclavée et difficile d’accès, regroupant 26 zones de santé et 280.000 habitants (2015), répartis sur un territoire de 19.800 km², soit plus des 3/5 de la Belgique.
Il a été désigné par le Ministère de la Santé de RDC comme « Hôpital Général de Référence (HGR) » du District de Kabinda.

Il a une capacité de 215 lits et est doté:

  • de services d’hospitalisation en médecine, chirurgie, pédiatrie, gynécologie–obstétrique et soins intensifs
  • de services techniques : bloc opératoire de chirurgie,  service de radiologie et d’échographie et  laboratoire d’analyse.
  • de services de consultations :  service de consultations externes, service de kinésithérapie, cellule de consultations « grandes endémies » (y compris dépistage VIH),
  • d’un service administratif.
Papa André, infirmier anesthésiste

Cet hôpital est considéré, tant par les autorités médicales de la RDC que par le Fonds de Développement de l’Union Européenne ou par les grosses ONG (Unicef, …), comme un des meilleurs de la région.
Son infrastructure, son organisation, ses ressources humaines, sa détermination à s’améliorer constituent des bases solides et crédibles pour toutes les actions qu’AAI-B y entreprend.
La direction de l’hôpital, organisée et rigoureuse, est partie prenante de nos projets et rien n’est entrepris si ce n’est à sa demande et avec son accord.


Association Alliances Internationales

L’« Association Alliances Internationales » (AAI) a été créée en France en 1982.

Sa mission première de soutien logistique à l’Hôpital de Kabinda, s’est rapidement élargie au soutien à des projets caritatifs et humanitaires de plus en plus nombreux, conduits dans divers pays en voie de développement.Ces missions interviennent majoritairement en soutien aux actions menées par la Communauté des Béatitudes, ou par certains de leurs partenaires locaux.

En France, elle est reconnue par les autorités préfectorales du Tarn comme
« Association de Soutien et de Bienfaisance ».

Pour faciliter les legs, AAI-France engendre, en 2015, la Fondation TALITHA, sous l’égide de la Fondation Caritas-France, avec laquelle elle travaille en synergie.

Elle concentre actuellement ses activités en Afrique Centrale :
• République Démocratique du Congo
• Mali
• République Centrafricaine
• Côte d’Ivoire
• Burkina Faso

Elle intervient aussi en Asie :
• Vietnam

Pour en savoir plus : http://alliances-internationales.org/


Association Alliances Internationales-Belgique

En 2005, AAI-Belgique voyait le jour. Ses fondateurs, donateurs actifs de AAI en France, touchés par le dévouement de la Communauté des Béatitudes à Kabinda, entendaient ainsi impliquer davantage de nos concitoyens dans des actions concrètes au service de la population de Kabinda.

Ses premières actions visent surtout à procurer un soutien financier à AAI de France, en bénéficiant du soutien moral et administratif (défiscalisation) de l’ONG salésienne belge Via Don Bosco.

En 2010, suite à une mission médicale effectuée sur place par la jeune Dr Isabelle De Bock, une nouvelle équipe, très déterminée, se constitue, avec un objectif élargi : celui de mener à Kabinda des actions propres, en étroite collaboration avec l’association mère AAI-France, et sur les demandes de la direction de l’hôpital, par l’envoi de matériel hospitalier depuis la Belgique et l’organisation de « missions de compétences » proposant à des volontaires bénévoles de faire profiter au personnel de l’hôpital de leurs connaissances en diverses matières (médicales, administratives et comptables, techniques, …).

Depuis 2011, plus de 14 missions ont été organisées et financées et 20 tonnes de matériel expédiées par notre association.

Les statuts de l’association sont disponibles en cliquant ici

Le Conseil d’administration se compose de :

Président: Jacques Thiéry, chirurgien orthopédiste
Trésorier: Jean-Philippe Renders, Membre de la Communauté des Béatitudes
Secrétaire: Janine Tshidimba-Nysthoven, retraitée
Administratrices:   Isabelle Gavel-De Bock, médecin généraliste
                                         Marie-Claire Provost-Parduyns, kinésithérapeute

Jacques

Jacques

Président
Jean- Philippe

Jean- Philippe

Trésorier
Janine

Janine

Secrétaire
Isabelle

Isabelle

Administratrice
Marie-Claire

Marie-Claire

Administratrice

Notre association comporte des membres adhérents et des membres effectifs. Le fait de payer sa cotisation confère  le titre de membre adhérent. Seuls les membres  effectifs ont droit de vote lors des assemblées générales. Ils sont cooptés à leur demande parmi les membres adhérents lors des assemblées générales.

L’assemblée générale ordinaire est convoquée une fois par an durant les mois d’avril ou de mai,

Parmi les membres figurent les volontaires qui sont partis en mission depuis 2011 et d’autres personnes qui ont donné de leur temps et de leur énergie aux collectes et emballages du matériel que l’association a pu expédier au cours des années écoulées.